Appellation Pic-Saint-Loup : une montagne et des vins

Situé entre les Cévennes et la Méditerranée, le Pic-Saint-Loup est un vin français, reconnu depuis 1985, et produit entre l’Hérault et le Gard, au Nord de Montpellier, au pied des Cévennes. Encadrant le Pic Saint Loup et le causse de l’Hortus, il a pris l’appellation de ce Pic qui surplombe son air : Pic-Saint-Loup. Le vignoble propose des sols variés dont la faculté de drainage et de rétention est importante pour une excellente qualité de raisins et la production de vins fins.

La dénomination Pic-Saint-Loup est apparue au début du 20ème siècle et son vin a été gratifié par de multiples récompenses. Le 7 septembre 2016, l’INAO  a accordé au vignoble une AOC pic-saint-loup.

Le climat géographique et climatologique du Pic-Saint-Loup

Géologie

L’Appellation Pic-Saint-Loup s’étend sur 15 communes de l’Hérault et 2 du Gard, toutes dominées par la montagne du pic saint loup : l’un des sites les plus époustouflants du vignoble languedocien. On a droit à un sol à dominante calcaire avec des paysages faits de pinèdes et de garrigue, loin des grandes vallées. Les sols sont extrêmement variés car l’on passe des calcaires durs aux calcaires tendres ; et l’on pourra même retrouver des conglomérats, des dolomies, des éboulis calcaires d’origine fluviale et des marnes. Etant donné la pluviométrie irrégulière dans la surface, ces sols jouent un rôle important du fait de leur capacité de drainage et de rétention. Les couches géologiques sont filtrantes pour se débarrasser des fortes précipitations et peuvent redonner à la vigne l’eau nécessaire dont elle a besoin peu importe les saisons et surtout, en période de forte chaleur.

Climat

Ce terroir viticole jouit d’un climat typiquement méditerranéen. Ainsi, le climat dans cette aire Pic-Saint-Loup est frais et plus arrosé que dans le reste du Languedoc. Au printemps et en automne, l’on a droit à de la pluie, permettant aux ceps d’éviter la sécheresse et le stress hydrique. Cela favorise les plantations à forte densité, haut facteur de concentration. L’été lui, est particulièrement sec et aride, avec quelques précipitations en août. Durant cette période août/septembre donc, l’amplitude thermique est conséquente, ce qui fait ressortir les arômes et l’acidité du vin. Avec son relief, le terroir est protégé contre les forts coups de vent, mais jouit des souffles modérés du Mistral et de la Tramontane.

Les spécificités climatiques sur le terroir font que les vins du Pic-Saint-Loup sont typiques, frais et en relief.

Les caractéristiques des vins de l’Appellation Pic-Saint-Loup

Les conditions climatiques étant propices au cépage syrah, les vins rouges Pic-Saint-Loup proposent une texture dense avec des arômes où dominent les fruits rouges comme le cassis, les épices douces, les arômes intenses de fruits noirs marqués par la garrigue, les fruits mûrs ou encore les notes de cuir. Outre cela, le développement de l’élevage en barrique a permis d’apporter des notes légèrement grillées, miellées et vanillées en bouche. Du côté des vins rosés, ils sont beaucoup plus toniques et fruités avec un soupçon de framboise et de fraise. Des notes équilibrées avec énormément de potentiel pour plaire à tous les palais.

Le cépage des vins de l’appellation Pic-Saint-Loup

Pour avoir droit à l’appellation AOC Pic-Saint-Loup, les vins doivent à tout prix provenir de ces cépages :

  • Pour les vins rouges, les cépages principaux sont : la syrah noire, le mourvèdre noir et le grenache noir. Est obligatoire, une association d’au moins deux cépages. Les cépages additionnels sont : le carignan noir et le cinsault noir. Ils doivent au moins représenter 10% de la surface dans l’appellation.
  • Pour les vins rosés, les cépages principaux sont les mêmes : syrah noire, grenache noir et mourvèdre noir. Il faut au moins que deux cépages principaux soient représentés. En termes de cépages complémentaires, le cinsault noir devra représenter 30% de la surface.

Il est à noter que les vins rouges et les vins rosés doivent assembler au moins deux cépages à dominance de la syrah : c’est-à-dire 50% au moins pour les rouges et 30% pour les rosés.

La vinification et l’élevage de l’appellation Pic-Saint-Loup

Le climat est marqué par des étés particulièrement chauds, donc les raisins arrivent à maturité assez rapidement. L’assemblage des cépages est important pour avoir un équilibre parfait entre tanins, acidité, sucre et alcool. Pour la production des vins rouges, il y a deux sortes de vinification dont la macération carbonique à 10% et la vinification traditionnelle dans 90% des cas. Les vins rosés sont quant à eux obtenus par pressurage direct ou par saignée.

Mais de nos jours, les caves particulières et coopératives usent de la barrique pour l’élevage. La 1ère cuvée est élevée pendant 12 mois en barrique, alors que d’autres, dépassent 24 mois d’élevage.

Les accords et associations du vin Pic-Saint-Loup

Le vin Pic-Saint-Loup se marie très bien avec de nombreux mets. Lors d’un déjeuner en famille un dimanche ou une soirée entre amis, vous pourrez marier votre vin rouge Pic-Saint-Loup avec de la viande rouge ou encore du gibier rôti avec des morceaux comme le gigot ou la pièce de bœuf. Le gibier en sauce est également très apprécié ; sinon des plats comme les daubes ou les civets sont incontournables.

En termes de vin rosé, les associations sont beaucoup plus fines et fraîches, typiquement méditerranéennes. Vous pourrez déguster votre vin avec des accompagnements tels les légumes farcis, la ratatouille ; mais aussi des plats comme les grillades, les brochettes, les calmars farcis et les fruits de mer à la plancha. On n’oublie pas les pizzas, pour une alliance parfaite avec votre vin rosé.

Les vins d’appellation Pic-Saint-Loup

Amateurs des vins du Pic-Saint-Loup ? Une vaste sélection vous attend afin de pouvoir goûter à leur diversité et à leur richesse.

Château de Cazeneuve : élevé pendant 12 mois, la syrah est dominante avec une association de grenache, de carignan et de vieux cinsault. C’est un vin aux saveurs denses et corsées. Parfait en été, il accompagne les grillades.

Château La Roque : vin frais, il associe des arômes d’agrumes et d’épices douces. Avec une belle longueur en bouche, il est constitué de syrah à 20%, de cinsault à 30%, de grenache à 20% et de mourvèdre à 30%.

Galabert : avec un terroir argilo-calcaire, ce vin propose des arômes intenses et frais de fruits rouges avec quelques senteurs de gentiane. La bouche est ronde et généreuse pour une parfaite association avec les grillades ou les viandes rouges braisées.

Dégustez les vins du Mas de Thélème sur notre boutique.

Crédits photo : John DE VOS
Appellation Pic-Saint-Loup : une montagne et des vins
4 (1 vote)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *